Passion : Sage-Femme

Un blog qui parle de mon métier, de mes gardes, des sujets qui se rapportent à la grossesse

 
  • Accueil
  • > Recherche : détroit supérieur du bassin

La mobilité obstétricale [partie 5] pendant le travail, engagement au niveau du détroit INFERIEUR 10 juin, 2010

Classé dans : La mobilite obstetricale — Lullabaloo @ 21:40

L’une des dernières étapes de la progression de bébé : le franchissement du détroit inférieur.

Le détroit inférieur

Le travail est donc bien avancé, bébé appuie « en bas » on peut encore l’aider à bien descendre pour qu’enfin l’envie de pousser se dessine.

  • On reprend donc la même notion que pour le détroit supérieur : la rétroversion du bassin = qui est « basculé » vers l’arrière (avec la grande importance que le dos soit bien droit, donc ne pas arrondir le dos et ne pas faire de cambrure)

La rétroversion du bassin

NB : L’antéversion est également très efficace au niveau du détroit inférieur

  • MAIS on conserve la notion de nutation ou rotation des fémurs vers l’intérieur = resserrer les genoux.

La nutation
                                                               

Positions proposées :

 

(more…)

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : détroit supérieur du bassin

La mobilité obstétricale [partie 4] pendant le travail, engagement au niveau du détroit MOYEN

Classé dans : La mobilite obstetricale — Lullabaloo @ 21:33

A présent, nous sommes toujours pendant le travail, la tête de bébé continue de s’engager dans le bassin et est au niveau du détroit moyen :

Le détroit moyen

  • Ainsi LA notion essentielle ici est l’ANTEVERSION du bassin (soit l’inverse de la rétroversion) : celui-ci doit « basculer » en avant (dos droit sans cambrer et sans arrondir le dos) pour aider bébé à progresser dans le bon axe :

L'antéversion du bassin

  • La seconde notion est la nutation ou rotation des fémurs vers l’intérieur = resserrer les genoux (inverse de la contre-nutation). Cette mobilisation va écarter les ischions (et épines sciatiques) et rapprocher les ailes iliaques ce qui agrandira les détroits moyen et inférieur pour que bébé progresse encore mieux.

La nutation

Voici des propositions de positions où le bassin est en antéversion :

 

(more…)

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : détroit supérieur du bassin

La mobilité obstétricale [partie 3] pendant le travail, engagement au niveau du détroit SUPERIEUR

Classé dans : La mobilite obstetricale — Lullabaloo @ 21:10

Lors du début du travail et donc des premières contractions (qui se rapprochent et s’intensifient), en reprenant notre photo du bassin et des détroits, nous savons donc que bébé commencera par engager sa tête dans le détroit supérieur (si ce n’est pas déjà fait !).

Pour l’aider il y a différentes positions à essayer pour lui donner le maximum d’espace au niveau du bassin (et donc au niveau du détroit supérieur). 

Le détroit supérieur

2 notions vont être essentielles :

  • La RETROVERSION du bassin. Concrètement, c’est lorsque celui est « basculé » vers l’arrière (avec la grande importance que le dos soit bien droit, donc ne pas arrondir le dos et ne pas faire de cambrure)

La rétroversion du bassin

  • La contre-nutation ou rotation des fémurs vers l’extérieur = écarter les genoux. Cette mobilisation va rapprocher les ischions et écarter les ailes iliaques ce qui agrandira le détroit supérieur.

La contre-nutation

Ainsi, en pratique lors du début du travail ou lorsque l’on souhaite que bébé s’engage dans le détroit supérieur du bassin et que celui-ci soit en rétroversion, voici quelques idées :

 

(more…)

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : détroit supérieur du bassin

La mobilité obstétricale [partie 1] Introduction

Classé dans : La mobilite obstetricale — Lullabaloo @ 20:11

C’est un sujet « phare », « à la mode » presque tout comme le sujet de l’accouchement à domicile. Les parents sont de plus en plus demandeurs, envie de faire comme on veut, suivre son instinct, se réapproprier son accouchement. Moi je trouve que c’est une très bonne chose, il y a des limites à connaître, une certaine objectivité de la part des parents, de la sage-femme et parfois du médecin.
Pour le moment, je ne vais pas approfondir ce sujet ici, mon but est de faire un article sur la mobilité obstétricale ou plus clairement les positions idéales à prendre de la fin de grossesse à l’accouchement.

Prendre diverses positions lors de son accouchement, c’est tout à fait possible mais suivant quelques conditions non négligeables : généralement pas de péridurale (quoique, c’est toujours négociable), une sage-femme qui a la connaissance et la pratique (et l’ouverture d’esprit !) pour vous guider donc également une équipe compréhensive, un équipement « adapté » (mais on peut toujours s’arranger sans), pas de contre-indications au niveau de la grossesse et du travail (forcément…).

Donc dans le cas d’une grossesse qui s’est bien déroulée, un début de travail des plus normal, pourquoi pas déjà avoir eu d’autres enfants par voie basse… Et bien on peut suivre un schéma qui se base sur un grand principe : la gravité !
On va tout simplement aider le bébé à descendre selon sa progression au niveau du bassin.

Il faut donc de prime abord évoquer le bassin et une facette de son anatomie pour mieux visualiser la descente du bébé par la suite :

Anatomie du bassin

 

(more…)

 

 
 

Le journal du boiteux |
regimeusedukan |
Prendre-sa-vie-en-main |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Club du rire de Dammarti...
| Pour mieux vivre ...
| balanceenderoute